1. Objectifs et choix du stage

1.1 Objectifs

Les stages en entreprise doivent permettre :

- d’apprendre à travailler en situation réelle,

- de s’insérer dans une équipe de professionnels et de percevoir l’importance des facteurs humains et des relations sociales au sein de l’entreprise,

- d’acquérir ou d’approfondir ou d’appliquer des méthodologies ou des techniques inscrites au référentiel de certification,

- de conduire une réflexion critique sur les résultats obtenus.

1.2 Choix du terrain de stage

 Le terrain de stage doit être obligatoirement en adéquation avec les objectifs de la formation professionnelle du BTS Biotechnologies. Il est également impératif que les activités principales du stagiaire comportent la mise en oeuvre de techniques en relation avec les travaux de l’équipe d’accueil.

S’agissant d’entreprises de production, des regroupements ponctuels organisés en partenariat avec les entreprises de Biotechnologie seront l’occasion d’une première approche de la démarche – qualité (référentiels et normes)

Bien que pouvant être conseillé par l’équipe pédagogique, le candidat doit rester responsable du choix de son terrain de stage.

 

2. Modalités d’organisation

 La durée totale des stages est de quatorze semaines.

2.1 Première année (7 semaines de stage)

 Cette première période de stage a pour objectifs spécifiques l’approfondissement d’une méthodologie ou d’une technique ou encore l’étude d’une de leurs applications. A cette occasion seront dégagés les problèmes de sécurité, les besoins en équipements et en matière d’œuvre et l’estimation des coûts.

 Le maître de stage communique au stagiaire la thématique dans laquelle va s’inscrire son travail ainsi que la liste des techniques que réalisera le stagiaire. Les professeurs choisissent ensuite avec l’étudiant et le maître de stage la technique ou la méthodologie ou l’application qui fera l’objet d’un approfondissement.

 L’étudiant produira un rapport à l’issue de son stage, rapport qui sera soutenu devant un groupe d’étudiants, en présence de professeurs évaluateurs, au cours du 1er semestre de la 2ème année de formation.

 Cette évaluation consistera en une appréciation détaillée qui sera consignée dans le livret scolaire.

 Ce rapport comprendra d’une part le compte rendu des activités réalisées par le stagiaire et d’autre part le travail d’approfondissement qu’il a conduit.

 

2.2 Seconde année (7semaines de stage)

 Au cours de cette deuxième période de stage, l’étudiant est intégré dans une équipe de recherche ou recherche-développement et participe aux travaux de cette équipe. Son travail sera identifié dans le cadre d’un projet du laboratoire ou d’une thématique de recherche.

 L’évaluation du stage sera faite conjointement par le tuteur et le professeur et fera l’objet d’une appréciation détaillée qui sera reportée sur le livret scolaire de l’étudiant.

 A l’issue de son stage, l’étudiant produira un rapport qui décrira le travail réalisé, les techniques et les méthodes utilisées. Il présentera et discutera également les résultats obtenus. C’est ce rapport qui fera l’objet d’une soutenance à l’examen (épreuve E6, Unité U60).

 Les candidats devront avoir obtenu de leur responsable de stage l’autorisation d’utiliser les informations publiées dans leur rapport écrit. Il leur sera rappelé à cette occasion que cette épreuve ne saurait les libérer de l’obligation de respecter le secret professionnel.

 

 2.3. Encadrement du stagiaire

 Chaque stagiaire est accompagné par un maître de stage et un professeur tuteur.

 Le maître de stage accueille, suit et participe à l'évaluation de l'étudiant lors des phases en milieu professionnel. Il accompagne également le candidat durant les phases de rédaction des rapports.

 Les rapports écrits doivent être des travaux originaux et personnels du candidat, ce dernier point est une exigence du référentiel. Le maître de stage ne peut et ne doit pas se substituer au candidat pour les phases de rédaction, son rôle est de conseiller, de participer à l'organisation, à l'esprit général du travail.

 Le maître de stage assure un rôle de relecture et non d'écriture des rapports de stage.

 Le professeur tuteur est chargé d’assurer le suivi et de participer à l'évaluation du candidat pendant ses deux stages, à ce titre il rencontre le maître de stage durant chacune des périodes en milieu professionnel. Le professeur tuteur a en charge d'accompagner le candidat dans sa préparation à la soutenance orale. S’il paraît légitime que les professeurs donnent à leurs étudiants des outils en matière d’expression et de communication, voire des conseils sur le plan des contenus, l’aide ainsi procurée ne doit en aucun cas se transformer en un bachotage de l’épreuve.

 Le professeur tuteur assure un rôle de préparation des candidats à l'épreuve de soutenance orale des rapports de stage.

 

3. Modalités d'examen et de soutenance

 

3.1 Forme du rapport

 Hors figures, bibliographie, index , lexiques et annexes diverses, le corps de chacun des rapports (1ère ou 2ème année) ne devra pas dépasser 20 pages dactylographiées, en format A4, police de type Times 11 ou 12, marges de 2 cm et texte justifié, interligne simple.

 Le volume des annexes ne devra pas excéder 10 pages. Les illustrations seront disposées en regard des textes.

 Le rapport comportera, en quatrième de couverture, un résumé en anglais de 20 lignes.

 Tout en bénéficiant de conseils de la part des enseignants ou du maître de stage, la rédaction du rapport doit rester un travail personnel et original du candidat. » 

 Le résumé en anglais :

 Le résumé de 20 lignes rédigé par le candidat en quatrième de couverture correspondra à un « résumé grand public » ou « Lay audience summary ».

 Il comportera trois parties permettant de répondre aux questions suivantes :

 - Où étiez-vous en stage ? (présentation du lieu de stage)

 - Qu’avez-vous réalisé en stage ? (les manipulations réalisées en stage et la place de ces travaux dans la thématique de recherche)

 - Qu’est ce que cela vous a apporté ? (les apports du stage en tant que complément de formation et/ou formation pour exercer en tant que technicien supérieur en laboratoire)

 Contrairement au rapport de stage de deuxième année qui lui ne sera pas corrigé par le professeur d’anglais, celui du premier stage pourra être corrigé.

 

3.2 Contenu de l’épreuve

 L’épreuve de soutenance doit permettre d’évaluer les qualités d’expression, de communication et de réflexion des candidats ainsi que la maîtrise des connaissances scientifiques et techniques correspondant au sujet traité.

 L’exposé oral ne doit pas excéder 20 minutes

 Le candidat choisira de s’exprimer en anglais pendant 2 à 3 minutes sur le temps de l’exposé. Il est admis que cette prise de parole en continu ne sera pas spontanée puisque préparée en amont par le candidat. 

 Cet exposé sera suivi d’un questionnement qui doit permettre d’apprécier les capacités du candidat à répondre de façon argumentée à des questions techniques sur le sujet choisi. L’étudiant sera en outre interrogé sur ses prestations écrites et orales en anglais. La durée totale du questionnement n’excédera pas 30 minutes.

 

 3.3 Évaluation

 

 L’évaluation portera sur les points suivants :

 - Les contenus scientifiques et techniques (évalués dans le rapport et lors de la soutenance) :

 - adéquation du thème du stage aux objectifs de formation,

 - cohérence du plan,

 - place du travail réalisé dans le projet ou la thématique du laboratoire,

 - présentation claire et correcte des techniques,

 - pertinence et qualité de la réflexion sur l’analyse critique des résultats et leur exploitation ,

 - prolongements possibles et mise en perspective.

- Le travail rédactionnel (évalué dans le rapport) : présentation matérielle du rapport de stage, qualité des illustrations, expression française (orthographe, syntaxe…), pertinence et qualité des documents présentés lors de la soutenance.

- La communication (évaluée lors de la soutenance) : présentation pertinente du rapport, expression orale, respect du temps imparti, aptitude au dialogue.

- L’expression en langue anglaise.

 Cette épreuve permet en outre d’évaluer les compétences C110, C111, C21, C22, C23, C24, C25, C31, C32, C33, C34, C41, C42 et C43.

Il s'agit d'une épreuve orale de 50 minutes : 20 minutes maximum d’exposé suivi d’un entretien de 30 minutes avec le jury. Coefficient : 4

 Le questionnement en anglais pourra durer  entre 5 et 10 minutes maximum,  et portera sur des questions d’ordre général ne nécessitant pas de réflexion importante sur le fond (le vécu du candidat en stage : les apports, points positifs, utilisation de l’anglais, …).

L’attribution des coefficients respectera la répartition :

 - contenus scientifiques et techniques et communication : 2

 - expression française : 1

 - expression en langue anglaise : 1

Le jury sera obligatoirement composé d’un professeur de biochimie-génie biologique, d’un professionnel (qui n’est pas le tuteur du candidat) et d’un professeur d’anglais. Le maître de stage peut assister à la soutenance en qualité d’observateur. En aucun cas, il ne participera à l’évaluation de l’épreuve.

 

Informations supplémentaires